A la Une - Watinco assurances équestres

Aller au contenu

Menu principal :

A la Une...
Tout sinistre, si anodin soit-il, doit être déclaré.
Il arrive fréquemment qu'une blessure ou une pathologie dégénère et si son départ n'a pas été signalé, les assureurs peuvent refuser leur indemnisation.
Mieux vaut donc déclarer de trop que trop peu !
La tentation de se faire rembourser de dépenses non-couvertes est grande. "Après tout on paye de solides primes aux assureurs, donc...".
Mais la lutte contre la fraude s'intensifie et tous les dossiers sont passés à la loupe.
Et très souvent un petit détail dénonce le voleur...qui sera ensuite poursuivi au pénal.
Nous assurons le papa, la maman, le petit ou la petite à naître, le petit ou la petite après sa venue au monde
       
Nous assurons les chevaux en France et au Luxembourg aux mêmes conditions et tarifs qu'en Belgique
Nous remboursons les interventions d'un(e) vétérinaire de terrain et/ou d'une clinique.
Le choix du vétérinaire ou de la clinique vous est laissé !
Votre nouveau cheval est-il 'nickel'?
Faites le examiner par VOTRE vétérinaire.
Le coût de cet examen sera de loin inférieur aux coûts de traitement des problèmes 'cachés'.
Une prise de sang peut également être utile pour détecter des substances dopantes.

Dans le contexte d'une revalidation, nous couvrons, sans surprime, les frais de maréchalerie, les prestations d'un ostéopathe équin, les médicaments (également le tildren) et les soins prodigués par un vétérinaire de terrain. Inutile donc d'aller en clinique si ce n'est pas nécessaire.

Quelques chiffres pour vous aider à choisir la formule d'assurance de votre cheval
Avez-vous pensé à ajouter le poulain de l'année à votre assurance de responsabilité civile?
plus +
assurances@watinco.be
fsma 109755A
Retourner au contenu | Retourner au menu