cheval à l'essai et responsabilité civile - Watinco assurances équestres

Aller au contenu

Menu principal :

CODE CIVIL BELGE ARTICLE 1385
"Le propriétaire d'un animal ou celui qui s'en sert, pendant qu'il est à son usage, est responsable des dommages que l'animal causerait, qu'il soit sous sa garde, égaré ou échappé"

ARRET DE LA COUR DE CASSATION 
DU 30 AVRIL 1975
"Il faut qu'au moment du dommage, le gardien ait la maîtrise non subordonnée, sans intervention du propriétaire, et un pouvoir d'usage égal à celui du propriétaire" 
Alors quoi lors d'une vente de cheval ?

Avant la livraison : le gardien est le vendeur
Après la livraison : le gardien devient l'acheteur

A l'occasion d'une vente à l'essai : l'acheteur reçoit la maîtrise totale sur le cheval jusqu'au moment où il restitue le cheval au vendeur

Pendant un essai chez le vendeur :
  • le vendeur donne à l'acheteur potentiel un pouvoir de direction et de maîtrise égal au sien : l'acheteur devient le gardien
  • Le vendeur laisse l'acheteur essayer le cheval mais ne cesse d'être présent et de surveiller le comportement du cheval et de l'acheteur : le gardien reste le vendeur
assurances@watinco.be
fsma 109755A
Retourner au contenu | Retourner au menu