Hippothérapie - Watinco assurances équestres

Un cabinet de courtage spécialisé dans les assurances équestres avec les meilleures garanties pour les primes les plus basses du marché. Mais ne nous croyez pas avant d'avoir vérifié par vous-mêmes.
Le conseil est gratuit et donné en toute transparence.
tel +32 475 53 09 43

Aller au contenu

Menu principal :

Hippothérapie et rc

L'hippothérapie, une activité qui se développe de plus en plus.
Mais en fin de compte qu'est-ce que l'hippothérapie ? Certains parlent d'équitation adaptée, d'autres d'équitation thérapeutique. La nuance peut avoir des conséquences graves en matière de RC.
Si l'hippothérapie est une activité équestre pratiquée avec des enfants ou des adultes "socialement" handicapés, cela ne représente pas une aggravation du risque en terme de RC exploitation pour centre équestre.
Par contre, s'il s'agit d'une forme d'équitation pratiquée dans un but thérapeutique avec des enfants ou des adultes présentant un handicap moteur ou mental, l'approche est totalement différente. Cette thérapie équestre est alors assimilée à un acte médical et doit être couvert par un contrat de RC profession médicale.
Quelle différence ?
Une RC exploitation centre équestre couvre toutes les relations extra-contractuelles que les exploitants de ce centre entretiennent avec leur clientèle.
La RC profession médicale avec extension centre équestre couvre les relations extra-contractuelles mais aussi contractuelles. Une leçon donnée par un kinésithérapeute à un autiste par exemple, est assimilée à un acte médical, c'est une relation contractuelle. Cette leçon sera considérée de la même façon qu'une séance de massage dans son cabinet de consultation.
Aujourd'hui le législateur n'a pas encore réglementé cette matière, mais les compagnies d'assurance sont elles, plus exigeantes : qui dit contrat RC profession médicale, dit diplôme (kiné, généraliste, ou autre) donc un minimum de compétences.
Ne vous improvisez donc pas hippothérapeute sans prendre tous vos renseignements.


Synthèse d'un article de Eric Gorteman dans Cheval Evasion de mai 1999
retour
Retourner au contenu | Retourner au menu