Responsabilité du propriétaire ou du cavalier utilisateur - Watinco assurances équestres

Un cabinet de courtage spécialisé dans les assurances équestres avec les meilleures garanties pour les primes les plus basses du marché. Mais ne nous croyez pas avant d'avoir vérifié par vous-mêmes.
Le conseil est gratuit et donné en toute transparence.
tel +32 475 53 09 43

Aller au contenu

Menu principal :


Responsabilité du propriétaire
ou du cavalier utilisateur ?
Monsieur Cavalier monte le cheval de Madame Proprio. En passant près d'un véhicule en stationnement appartenant à Monsieur Victime, le cheval prend peur et frappe énergiquement la portière de son pied bien ferré.
Qui va indemniser Monsieur Victime ?

Article 1385 du Code Civil : Madame Proprio est responsable du dommage causé par son animal dont elle est propriétaire

Article 1382 du Code Civil : Monsieur Cavalier est responsable du fait qu'il est celui par lequel le dommage est arrivé

Article 1385 du Code Civil : Monsieur Cavalier est responsable en qualité d'usager du cheval

Soit Madame Proprio soit Monsieur Cavalier sera reconnu(e) responsable (responsabilité alternative mais pas cumulative).
Mais selon l'article 1385 il y a une présomption de premier chef sur Madame Proprio.
Alors imaginons que le responsabilité soit imputée à Madame Proprio.
Celle-ci pourra cependant invoquer le fait qu'elle a transféré son droit de garde à Monsieur Cavalier et elle devra bien évidemment le prouver.

Qu'est-ce que le droit de garde ?
Le droit de garde est 'le pouvoir non-subordonné de direction et de surveillance sans intervention du propriétaire'.
En clair cela signifie que Monsieur Cavalier exerce sa maîtrise sur le cheval, qu'il a les pleins pouvoirs sur ce cheval.
Automatique me direz-vous.
Et bien non! Monsieur Cavalier peut encore invoquer le fait qu'il est débutant ou élève et qu'il ne possède donc pas cette maîtrise.

Ping-pong.
Voilà qui explique pourquoi les sinistres causés par des chevaux sont souvent très compliqués et se terminent devant les tribunaux...


Daniel Van den broeck
Le 9 juin 2001

retour
Retourner au contenu | Retourner au menu